TVCOM

Plus de produits d'entretien testés sur des animaux à Orp-Jauche, grâce aux élèves de Marilles !

Loading the player...
 02 juin 2017 16:46  |   Orp-Jauche

Stop aux produits d'entretien testés sur des animaux dans la commune d'Orp-Jauche ! Si le Collège communal a pris cette décision, c'est sous l'impulsion d'un élève, Baptiste, et des classes de 3ème et 4ème primaire de l'école de Marilles. Ce vendredi, les élèves et la commune ont officialisé leur engagement en présence du président de l'association Gaia.

Chaud au coeur

A la suite de la venue de bénévoles de Gaia dans sa classe, Baptiste s'est rendu compte que les produits d'entretien utilisés dans son école n'arboraient pas le label 'Sans cruauté' sur les animaux. Les élèves de son école ont écrit au bourgmestre et le Collège communal a adopté la mesure. Une véritable fierté et un soulagement pour Baptiste. "Ca me fait chaud au coeur parce que ce n'est pas bien de maltraiter les animaux. Ils ressentent la douleur, ils ont un coeur et ils sont comme nous".

Dans la lignée du travail déjà mené

Pour éviter le gaspillage, la commune d'Orp-Jauche utilisera d'abord les stocks existants et puis changera son fusil d'épaule. Une transition qui s'inscrit dans la philosophie déjà en vigueur au niveau politique. "Nous avons un échevin du bien-être animal qui fait un excellent travail et qui a réalisé pas mal d'opérations, cela va donc dans ce sens", confirme le bourgmestre Hugues Ghenne.

Les enfants peuvent faire une différence

Cet engagement, les élèves de Marilles et surtout le bourgmestre Hugues Ghenne l'ont officialisé en présence de Michel Vandenbosch, le président de Gaia. L'association est très active et mène campagne pour le bien-être animal. "La prise de conscience existe réellement chez les enfants. Ceux qui disent que les enfants n'ont pas de pouvoir se trompent. Les élèves de Marilles ont prouvé que les enfants peuvent faire une différence", souligne Michel Vandenbosch.

L'école de Marilles est la première à recevoir le label de Gaia. Logique pour cet établissement dans lequel cela fait 2 ans que ces élèves travaillent sur le bien-être animal. Toute l'école est sensibilisée à la nature de façon générale. Les jeunes s'occupent notamment de poules, de coqs ainsi que d'un petit potager.

François Namur - Images : Philippe Michaux