TVCOM

Un grand plan de mobilité pour Wavre

Loading the player...
 25 avril 2017 16:55  |   Wavre

La mobilité, un enjeu essentiel pour Wavre, le chef-lieu de la province. Cela fait longtemps qu'on l'attendait : les autorités communales ont dévoilé ce mardi leur Plan Communal de Mobilité. Un vaste document de plusieurs centaines de pages qui ratisse large et propose énormément d'aménagements et de solutions. L'enjeu, c'est de contrer le tout à la voiture et d'améliorer le cadre de vie. Ce plan vise un horizon de 10 ans, mais ces propositions ne sont pas figées. Elles pourront évoluer ou disparaître. De nombreux acteurs sont en effet concernés par la mobilité.

Un trafic important

Plus de 8000 véhicules circulent chaque matin en heures de pointe dans le centre de Wavre. Certaines y restent, d'autres traversent simplement la ville ou en ressortent très vite. Cela fait de la mobilité un enjeu primordial. Après 2 ans de travail, l'échevin de la mobilité Luc Gillard a présenté le PCM, Plan Communal de Mobilité. Celui-ci doit améliorer le cadre de vie des Macas et lutter contre le tout à la voiture. "On ne va pas supprimer la voiture mais tenter un maximum d'utiliser des moyens alternatifs", précise Luc Gillard.

Et ces moyens alternatifs seront la marche, le vélo et les transports en commun. Ce plan propose toute une série de solutions et de projets sous forme de fiches d'orientation qui n'ont toutefois pas de valeur contraignante. Elles pourront changer ou même disparaître au fil des dix années du PCM. Pour les réaliser, la Ville de Wavre a travaillé avec le bureau d'études Agora, qui a analysé la situation et dégagé des pistes. "Les principales pistes, c'est de faire de la place pour les piétons et les personnes à mobilité réduite, pour qu'elles se sentent mieux et aient plus envie d'utiliser la marche ou le vélo. Le vélo électrique est aussi un outil très intéressant qui permet de s'affranchir de la voiture. Il y a aussi des actions sur les transports en commun avec de meilleures correspondances, meilleur accueil aux arrêts, stimuler leur usage vers l'école. Et globalement, canaliser la voiture parce qu'elle reste très utile pour l'accessibilité au centre mais il faut organiser cela avec une boucle autour de la ville et du stationnement qui permet de rejoindre le centre", explique Paul Plak, l'administrateur d'Agora.

Beaucoup d'acteurs sont concernés

Certains de ces projets dépendent toutefois d'autres acteurs que la seule Ville de Wavre. On pense à l'accessibilité des zonings en provenance de l'autoroute, au contournement de Wavre ou encore aux passages à niveau qui posent pas mal de problèmes. Les autorités communales ont déjà commencé à travailler avec différents partenaires comme le SPW, les TEC ou Infrabel. "La mobilité, ce n'est pas que la Ville de Wavre, ce sont aussi les voiries régionales, les passages à niveau, etc, donc il y a une collaboration qui est nécessaire", explique Luc Gillard.

Par contre, la Ville pourra influer directement sur les modes de déplacement utilisés dans les grands projets immobiliers à venir.

Une enquête publique pour formuler vos remarques

Ce PCM va être présenté au conseil communal de ce mardi soir pour approbation. Une enquête publique de 45 jours sera ensuite lancée. A son terme, le bureau d'études analysera les remarques qui ont formulées et le PCM sera édité.

François Namur Images : Adrien Broze