TVCOM

Le premier WikiBus, un car pour se rendre au travail, relie Charleroi à Louvain-la-Neuve

Loading the player...
 20 septembre 2017 09:36  |   Brabant wallon - Louvain-la-Neuve - Ottignies-Louvain-la-Neuve

Combien de temps mettez-vous pour arriver au travail le matin ? Et comment utilisez-vous ce temps de trajet ? En pleine semaine de la mobilité, un nouveau concept débarque : le WikiBus. Ce car tout confort est destiné aux entreprises. Celles-ci peuvent louer des places pour leurs travailleurs. A l'intérieur, ceux-ci trouveront tout le confort nécessaire pour évacuer le stress des trajets en voiture et pour, peut-être, déjà travailler. La première ligne relie Heppignies à Louvain-la-Neuve, elle a été inaugurée ce lundi matin.

Tout pour travailler ou évacuer le stress

Un car tout confort pour se rendre au travail, c'est le concept de WikiBus, lancé par la société Sales-Lentz. Destinée aux entreprises, cette nouvelle marque propose toutes les facilités et services nécessaires pour améliorer le bien-être et la productivité des travailleurs sur le trajet entre leur domicile et leur travail. "Nous avons 33 places de très grand confort dans ce WikiBus, avec des sièges en cuir très relaxants, prises de courant, prises USB et wifi gratuit", détaille Jean-François Defour du Sales-Lentz Group. "Le temps passé dans les trajets devient du temps utile pour l'employé. Au lieu de passer son temps derrière un volant, il va pouvoir se reposer, se relaxer et, si son entreprise le souhaite, travailler".

Une solution aux problèmes de mobilité

Les usagers pourront aussi utiliser un des vélos mis à disposition ou accéder à des services de pressing et de shopping grâce à des partenariats avec des commerces. Les lignes WikiBus démarreront en effet leur trajet depuis le parking de grandes surfaces. La première ligne a été inaugurée ce lundi, elle relie Heppignies en banlieue de Charleroi au Cercle du Lac de Louvain-la-Neuve, à proximité immédiate des différents zonings. Cinquante minutes de trajet en ligne directe, pour un tarif normalement plus attractif que la voiture de société et même que les transports en commun, d'après les initiateurs du projet. Le WikiBus est aussi et surtout une réponse aux problèmes de mobilité. Pour définir les meilleures lignes (huit lignes seront proposées d'ici à la fin 2018), Sales-Lentz a fait appel à des analystes de données. Ceux-ci ont utilisé le big data pour définir des tendances et fait apparaître des données intéressantes. Notamment en ce qui concerne le Brabant wallon et la saturation de plus en plus importante de son réseau.

Ne pas oublier les transports en commun

Le ministre de la mobilité François Bellot était présent pour l'inauguration de ce WikiBus. Il a apporté son soutien au projet mais a surtout rappelé l'intérêt des transports en commun. "Il y a 75 000 Brabançons wallons qui se rendent tous les jours à Bruxelles. Si chacun perd une heure en voiture le matin, cela fait 75 000 heures perdues sur les routes. Ne peuvent-ils pas prendre le train, pour une partie ? Je les incite à faire l'expérience et que chacun fasse l'examen de sa propre mobilité". Un appel lancé en pleine semaine de la mobilité.

François Namur - Images : Dominique Tournay