TVCOM

Jodoigne Les bains, annonce de la 1ère édition

Loading the player...
 18 juillet 2017 17:29  |   Jodoigne

Pour faire du sport, jouer ou juste se relaxer, du 27 juillet au 6 août, la Grand Place de Jodoigne accueille "Jodoigne Les Bains". Une plage de sable fin et un jardin éphémère seront installés le temps de dix jours au centre de la ville. Un projet mené par l'association des commerçants, "Vos commerçants réunis" en partenariat avec la ville. "C'est très important pour nous que la ville soit là pour nous aider, ça représente beaucoup pour nous que le projet soit soutenu" explique Patricia Sturbelle, vice-présidente de l'association des commerçants de Jodoigne.

Pour la ville, aider ce genre de projets est avant tout un moyen de redynamiser le centre-ville, "nous avons réalisé une étude commerciale. La conclusion nous a amené à se focaliser sur la revalorisation de notre patrimoine et spécialement, la mise en avant de notre Grand Place qui est l'une des plus belles en Brabant wallon" détaille Jean-Luc Meurice, bourgmestre f.f. de Jodoigne. La Ville a contribué à hauteur de 30.000 euros pour ce projet.  

Durant ces dix jours, les riverains pourront participer à diverses activités, toutes gratuites, de 10h à 21h. "Les habitants avaient peur que les festivités tirent en longueur et perturbent leur sommeil mais lorsqu'ils ont appris que cela se terminait vers 21h, ils étaient ravis" témoigne le bourgmestre faisant fonction.


Le démontage, une aubaine pour les riverains


Une fois l'évènement terminé, la société ETH (qui s'occupe également de l'installation de Wavre en Herbe) démontera les infrastructures. "Ce jour-là, on invite les riverains qui ont un bac à sable chez eux ou encore besoin de verdure à venir chercher les rouleaux d'herbes gratuitement" sourit Patricia Sturbelle.

Une première édition qui semble déjà bien partie pour Jodoigne et ses habitants. Il ne reste plus qu'à prier pour que la météo soit au rendez-vous !

Plus d'informations sur la page facebook de l'évènement : Jodoigne Les Bains

 

Reportage : Florence Gusbin - Philippe Michaux