TVCOM

Genappe, Nivelles et Braine-l'Alleud opposées au projet éolien Windvision

 14 septembre 2017 13:33  |   Nivelles - Genappe - Braine-I'AlIeud

Le projet de parc éolien WindVision rencontre de l'opposition en Brabant wallon. Celui-ci prévoyait d'implanter six éoliennes. Trois à Baulers et les trois autres à Promelles (communes de Nivelles et Genappe). Mais les deux territoires concernés ont rentré un avis défavorable. Nivelles lundi, Genappe à son tour ce mercredi. Braine-l'Alleud est également opposée à ce projet qui la concerne indirectement.

Mobilisation citoyenne

La commune de Genappe a, en réalité, suivi l'importante mobilisation citoyenne défavorable à WindVision, ainsi que l'avis défavorable déjà émis par le comité Pollec et la CCATM. Durant l'enquête publique, 120 citoyens ont écrit à titre individuel à la commune pour exprimer leur désaccord alors qu'une pétition a rassemblé une centaine de signatures. La raison de leur opposition ? La proximité des mâts avec le hameau de Promelles. Seulement 25 Genappiens ont contacté la commune pour soutenir le projet de parc éolien.

Dans un communiqué, la commune de Genappe signale qu'elle a voulu relayer les avis de ses habitants mais qu'elle n'est pas opposée à l'implantation d'éoliennes sur son territoire. D'autant que l'administration communale s'est récemment lancée dans un Plan Pollec dont l'ambition est de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Mais le Collège estime qu'une étude préalable serait nécessaire avant tout projet éolien. Une telle étude sera d'ailleurs menée au début de l'année 2018.

Dans les mains du fonctionnaire délégué

Ces avis défavorables rendus par les trois communes ont été envoyés au fonctionnaire délégué de la Région wallonne. C'est lui qui rendra décidera au final d'accorder ou non un permis à WindVision.

François Namur