TVCOM

Le 741ème Tour Sainte-Gertrude de Nivelles en images !

Loading the player...
 03 octobre 2017 10:55  |   Nivelles

La tradition est loin de se perdre en cité aclote ! "Je viens tous les ans depuis que j'ai quatre ans, donc ça fait quatre fois" nous crie une petite fille dans la foule. Ici, l'évènement est historique mais familial avant tout.

Qui est Sainte Gertrude ?

"C'est la première fois que je viens ici donc je ne l'ai pas encore découvert", nous confie un papa qui attend de voir son fils patronné défiler lors du cortège. Dans la foule, des nouveaux spectateurs mais des habitués aussi. "Sainte Gertrude est une abbesse qui faisait le tour du village, comme un pèlerinage, afin d'aider les plus démunis", nous explique une dame, qui vient chaque année.

Dès 6h30, les plus courageux débutent le tour de près de 14 kilomètres autour de Nivelles. Ils passent à travers champs et vont de ferme en ferme comme le faisait, selon l'histoire, Sainte Gertrude. Après cette matinée de marche, la châsse de Sainte Gertrude tirée par des chevaux de trait s'apprête à déambuler dans les rues du centre ville.

La rentrée de la châsse dans la collégiale

La rentrée commence, chaque année, à 15h30. "Il y a 300 figurants dans le cortège, dont 200 habillés par le comité", décrit Michel Delcourt, président du Comité du Tour Sainte Gertrude. Cavaliers, lanceurs de drapeaux, archers, géants, ou encore chanoines et abbesses ont défilé en musique dans les rues de Nivelles. Un vrai retour à l'époque moyenâgeuse pour les milliers de spectateurs présents ce dimanche.   

Depuis 2004, le Tour Ste-Gertrude est connu comme un chef d'oeuvre du Patrimoine oral et immatériel de la Communauté française. "Nous restons traditionnels, tous les costumes font référence au haut Moyen-Âge, c'est-à-dire, à la fin de l'époque moyenâgeuse", explique Michel Delcourt. Des costumes faits maison par l'atelier de la femme de Michel Delcourt. "Ma femme et les personnes qui travaillent au sein de cet atelier commencent à préparer les costumes dès le mois de janvier, c'est un sacré travail", explique Michel Delcourt. "Quant à moi, je prépare l'organisation des différents groupes dès le mois de mars."

Depuis ce dimanche, les reliques de Sainte Gertrude sont à nouveau déposées dans la collégiale de Nivelles. En attendant l’année prochaine.

Florence Gusbin - Images : Samy Lamloum