TVCOM

Tubize : Thales inaugure le Cyberlab, 1er centre belge d'entraînement en cybersécurité

Loading the player...
 09 juin 2017 12:08  |   Tubize

Il y a un mois, la cyberattaque mondiale Wannacry infectait plus de 300 000 ordinateurs dans 150 pays, via le ransomware Wannacry. Chaque jour, on dénombre un million d'attaques informatiques dans le monde. Pour aider les entreprises et les services publics à y faire face, le groupe Thales, leader mondial dans les nouvelles technologies, ouvre à Tubize le Cyberlab, premier centre d'entraînement à la cybersécurité. Les infrastructures réseaux, produits connectés et équipes IT y sont plongés en situation réelle face à la menace de hackeurs.

Au plus proche de la réalité

A l'intérieur du Cyberlab, une grande pièce sécurisée, une équipe d'attaquants cherchera la faille face à une architecture réseau et son équipe de défense. Des exercices seront proposés sur base d'un catalogue répertoriant des menaces connues mais d'autres pourront être créés sur mesure. Ils dureront de deux jours à une semaine. "Ce lieu est un centre qui permet de simuler les cyberattaques, de s'entraîner au plus proche de la réalité et des menaces. On peut accueillir des entreprises allant de la PME aux grands groupes en passant par les institutions qui fournissent des services critiques", explique Philippe Jegou, le responsable de l'activité services de Thales en Belgique. "Nous allons pouvoir former leur personnel, former leur processus mais aussi stresser leur technologie pour avoir une appréciation plus fine du risque cyber".

Une importance économique

Mais l'endroit servira aussi à tester des produits et anticiper leur éventuelles failles. Ce nouveau centre revêt une grande importance au niveau économique pour nos entreprises. "Nos sociétés développent des produits connectés comprenant de plus en plus d'électronique. Il n'y aura pas de commerce lié au numérique sans sécurisation du business. C'est ce qu'on appelle le 'Secure by design', c'est à dire, aider les entreprises à développer leur produit dès le départ en tenant compte de ces contraintes. Cela évite de réagir a posteriori, ce qui engendre des coûts supplémentaires", décrit Alain Quevrin, le directeur des activités belges de Thales Group.

2000 experts d'ici à 2020

Le Cyberlab a été inauguré à Tubize, ce jeudi, par le bourgmestre Michel Januth, mais aussi par le Ministre wallon de l'Economie, de l'Industrie, de l'Innovation et du Numérique, Jean-Claude Marcourt. Celui-ci a rappelé que la Région voulait se positionner à la pointe de la cybersécurité. En septembre, un Master spécialisé sera d'ailleurs lancé. "Nous avions déjà des séminaires et des cursus en cryptage mais nous lancons aujourd'hui un Master en cybersécurité en hautes écoles et à l'université", précise le Ministre. Thales et son Cyberlab collaboreront d'ailleurs avec le monde académique. L'objectif, c'est de former 2000 experts d'ici 2020 pour combler les besoins en Belgique.

François Namur - Images : Samy Lamloum