TVCOM

Grez-Doiceau : la chanteuse Maya sort son premier EP ce vendredi !

Loading the player...
 05 octobre 2017 17:13  |   Grez-Doiceau

A 19 ans, Maya sort son premier EP ce vendredi. 'Mavi Bon Jouk', c'est son nom, a pu être enregistré grâce au financement participatif. Un premier aboutissement pour la jeune chanteuse de Grez-Doiceau qui y partage son univers teinté de pop, de folk et de world music, mais aussi empreint de ses origines belge et turque.

Du temps pour l'accepter

La musique fait depuis toujours partie de la vie de Maya. Aujourd'hui, elle en est sûre : elle veut en faire son métier. "J'ai commencé le piano vers 6 ans, après avoir fait un peu de violon et de djembé. En chantant les notes au piano, je me suis rendue compte que j'aimais cela, mais je n'arrivais pas à faire les deux en même temps...du coup, j'ai arrêté le piano", rigole Maya qui a, depuis, repris la pratique du clavier. "J'ai mis du temps à accepter que c'était cela que je voulais faire...j'aurais pu faire des études qui ne me plaisent pas, mais bon...", ajoute-t-elle en riant.

Bien entourée

Pour se lancer professionnellement, Maya a suivi un an de cours à la Music Academy International de Nancy. Elle s'est aussi bien entourée, notamment de Piwi Leman, cheville ouvrière de Music Action Pro à Hamme-Mille. Il est devenu son manager et l'un des trois musiciens qui l'entourent avec Gaëtan Tresignies et Diego Straz. Piwi Leman écrit aussi des chansons dont ce premier single, 'Le Manège Enchanté'.

 


"Normalement, j'envoie un texte à Piwi et lui m'envoie une chanson que je modifie un peu, mais pas cette fois. Le Manège Enchanté, c'est le seul morceau de l'EP pour lequel Piwi m'a dit : 'Ecoute, Maya, je sais que ça te touche, je sais que tu n'oseras pas me demander d'en faire une chanson parce que je sais que tu penses que ce sera cul-cul'. Mais du coup, il a écrit des trucs qui sont hyper-importants pour moi et je suis hyper-heureuse de pouvoir m'exprimer grâce à ce texte", s'enthousiasme Maya. Si le morceau aborde le végétarisme cher à la chanteuse, il reflète aussi son immense passion pour les chevaux. Sa jument figure d'ailleurs dans le clip, un vrai rêve d'enfant. Un amour partagé avec sa maman, Alev, qui fut quatre fois championne de Turquie en équitation. C'est elle qui lui a transmis le virus. Une maman qui est aujourd'hui très fière de la percée musicale de sa fille. "J'aime beaucoup ce qu'elle fait, je peux l'écouter pendant des heures et je ne m'en lasse jamais. je suis aussi touchée parce qu'elle chante en deux langues", livre Alev. Dans Le Manège Enchanté, Maya chante en effet en français, mais aussi en turc, une mise à l'honneur de ses origines.

Un EP, un showcase et des concerts

L'EP de Maya sort donc ce vendredi. Elle le présentera lors d'un showcase à la salle Spacium d'Hamme-Mille à 20 heures. Le quatuor tournera ensuite sur différentes scènes dans les prochaines semaines. Notamment à Louvain-la-Neuve, Waterloo et Ittre.

François Namur - Images : Dominique Tournay