TVCOM

Genappe n'autorisera aucun projet avant l'adoption d'un plan global éolien

Loading the player...
 12 decembre 2017 15:09  |   Nivelles - Genappe

Malgré les refus, les promoteurs se bousculent pour implanter des parcs éoliens dans le centre du Brabant wallon. Un promoteur de Leuven, 'NewWind', présentera un nouveau projet éolien ce mercredi soir, à Genappe, alors que les fonctionnaires délégué et technique, ainsi que la commune de Genappe, viennent de refuser un projet prévu le long de la RN25. "Nous n'autoriserons aucune implantation d'éolienne tant qu'un plan global éolien n'aura pas été réalisé, concerté et approuvé par le conseil communal", déclare Gérard Couronné, bourgmestre de Genappe.

"Pourquoi au bord de la N25 ?"

Les terres longeant la RN 25 ont le vent en poupe. Les promoteurs se bousculent pour y installer des parcs éoliens. Le dernier en date, 'WindVision', qui projetait d'installer 6 éoliennes à cheval sur Nivelles et Genappe, s'est battu contre des moulins à vent et s'est vu refuser l’autorisation par les fonctionnaires délégué et technique de la Région wallonne. Des avis négatifs fondés, entre autres, sur les arguments du Collège communal, se basant lui-même sur les avis des riverains. "Pourquoi toujours le long de la RN25 ? Il est évident que si on faisait une étude sérieuse sur le territoire peut-être qu'il y aurait d’autres solutions qui impacteraient moins l'habitat", ajoute Gérard Couronné.

Un plan global éolien avant toute chose

La RN25 est souvent longée par de l’habitat et la ville de Genappe s’interroge sur la  pertinence d'y implanter des parcs éoliens. Elle a donc commandé une étude approfondie et globale qui déterminera les endroits où les vents seraient les plus favorables. Quoi qu'il en soit, le bourgmestre de Genappe est catégorique : aucune décision en matière de parc éolien ne sera prise sur sa commune avant la finalisation de ce plan global éolien, c'est-à-dire avant le second semestre 2018. Ce qui n'a pas découragé 'New Wind' de venir, ce mercredi, proposer un nouveau projet.  

Une réunion citoyenne aura lieu ce jeudi, 14 décembre à la Salle communale de Vieux-Genappe (19h30) afin d'informer les riverains du projet. "Dans un tel projet, la commune n'a qu'un avis consultatif, c'est un projet d'intérêt général que la région autorise ou pas, explique Jean-François Mitsch, conseiller communal à Genappe. Le gouvernement peut donc l'autoriser malgré l'absence de planification et contre l'avis des riverains ou de la commune. Il important que les citoyens exposent leurs arguments et qu'une décision soit prise en défendant l'intérêt général."

Plus d'informations sur la page Facebook de l'évènement.

Nathalie Wacquez - Images : Samuel Francis