TVCOM

Ittre : situation dramatique pour le Théâtre de la Valette !

 24 novembre 2017 12:13  |   Ittre

Le monde culturel était suspendu à la décision de la ministre Alda Greoli à propos des 295 dossiers de contrats-programme. Des décisions qui vont redessiner le paysage culturel en Fédération Wallonie-Bruxelles pour les cinq prochaines années. Les contrats-programme courent en effet de 2018 à 2022. L’enveloppe pour les Arts de la scène a augmenté de 12% passant de 83 millions d’euros à 93 millions d’euros.

'Phasing out'

Et coup de tonnerre en Brabant wallon. Le Théâtre de La Valette à Ittre fait partie des dossiers refusés. Il sera en 'phasing out' sur un an. Concrètement si la situation reste en l’état actuel, le Théâtre est amené à ne plus recevoir de subsides au terme de l’année 2018. "Une situation dramatique", explique Léonil Mc Cormick, l’ancien directeur, alors que la saison est déjà programmée. "Je ne comprends pas cette décision". Ce sera la seule réaction pour le moment avant analyse plus approfondie du dossier. A l’heure actuelle, il n’a pas encore pu prendre connaissance des raisons du refus.

A titre de comparaison, les autres théâtres du Brabant wallon reçoivent une augmentation de subsides : L’Atelier Théâtre Jean Vilar (de 1,78 million à 2 millions d’euros), les Baladins du Miroir (de 548 370 à 575 000 euros), le Tof Théâtre (de 159 211 à 225 000 euros) et le Théâtre des Quatre Mains (de236 000 à 314 000 euros).

Pierre Thirion