TVCOM

Mont-Saint-Guibert : Joyeuse entrée du Gouverneur

Loading the player...
 11 juillet 2017 17:00  |   Mont-Saint-Guibert

 

En ce début d’été, le Gouverneur de la province du Brabant wallon poursuit sa visite des communes. Vendredi, Gilles Mahieu a fait sa Joyeuse entrée à Mont-St-Guibert. L’occasion pour lui de découvrir les projets dans les cartons et les grands axes de la politique locale.

 

Aménagement du Territoire

 

Le bourgmestre Philippe Evrard a présenté au Gouverneur les défis pour les prochaines années. Avec comme priorité le réaménagement du territoire. Ce sera le cas de la rénovation urbaine du centre divisé en trois pôles : le plateau de la gare, le centre-bourg et l’ancienne brasserie.

 

Le plateau de la gare a déjà commencé sa mutation avec la rénovation de plusieurs bâtiments. Il faut y ajouter le projet du « Christ du Quèwet ». Un projet immobilier sur 8,85 hectares qui comprendra entre 132 et 165 logements. De son côté le centre-bourg sera complètement repensé en un espace convivial.

 

Toujours au niveau des projets immobiliers, les Jardins de l’Orne, comprendront à terme 280 logements, des rez commerciaux et une crèche de 40 lits. « D’ici cinq à dix ans, la commune comptera plus de mille habitants supplémentaires, précise le bourgmestre Philippe Evrard. Il faudra donc garantir tous les aspects d’un cadre de vie harmonieux. »

 

Repenser la mobilité

 

Un cadre de vie agréable passe par une maîtrise de la mobilité. Dans ce cadre, Mont-st-Guibert, avec Chastre et Ottignies-LLN a lancé le premier proxibus intercommunal wallon. Une expérience pilote qui est un succès un an après son lancement. « Tous les jours, près de 70 utilisateurs empruntent ce bus vers la cité universitaire et l’Axis Parc. C’est une belle réussite » se réjouit Philippe Evrard.

 

Toujours au niveau de la mobilité alternative à la voiture, la commune s’apprête à lancer le projet de coulée verte. Un cheminement pour les cyclistes et les piétons qui leur permettra en toute sécurité de rejoindre les pôles scolaires et sportifs de l’entité. Un projet estimé à 730 000 euros dont 500 000 euros subsidiés par la province du Brabant wallon.

 

En conclusion, Mont-st-Guibert est occupé à repenser son futur pour garantir à ses citoyens le cadre de vie le plus agréable possible.