TVCOM

1968-2018 : Du Walen Buiten à un essor économique exceptionnel

 19 janvier 2018 15:48  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

1968. Le Walen buiten a été vu pendant longtemps comme un évènement traumatisant. Aujourd'hui pourtant, l'UCL et la Wallonie démontrent que cette scission s'est transformée en success story.

En 1968, l'Université de Louvain se scinde en deux universités distinctes: la KU Leuven et l'UCL qui s'installe sur le site de Louvain-la-Neuve. 50 ans plus tard, l'UCL a bien grandi. Elle accueille 31.000 étudiants et se situe sur six sites en Belgique (Louvain-la-Neuve, Woluwé, Saint-Gilles, Mons, Tournai et Charleroi).

Pôle économique majeur

Parti d'un champ de betteraves, Louvain-la-Neuve est, à présent, "un des pôles économiques les plus attractifs de Belgique", assure l'UCL. La cité néolouvaniste voit défiler 50.000 personnes chaque jour. Elle accueille également 274 entreprises et par conséquent, 6.452 emplois.

L'arrivée de l'université en Brabant wallon a été bénéfique pour la jeune province. En effet, le PIB par habitant est monté de 101 à 131. La Wallonie enregistre une montée de 81 à 88, à titre de comparaison.

Une success story qui peut, en partie, s'expliquer par deux facteurs :

- La création d'une ville piétonne : Louvain-la-Neuve compte, tout de même, 13 hectares de piétonnier.

- Un parc scientifique : Ce parc attire énormément de grandes entreprises internationales telles que GSK (basée à Wavre), AGC et dans un futur proche, le premier incubateur chinois en Enroupe, le CBTC (China Belgium Technology Center).

Florence Gusbin