TVCOM

6500 balises pour le circuit cycliste points noeuds en Brabant wallon

Loading the player...
 20 avril 2017 13:44  |   Brabant wallon

Favoriser les modes de déplacement non polluants, une mission pour laquelle les services de la province s'investissent particulièrement. Dernière initiative en date, les points nœuds pour les vélos.

Composer son propre itinéraire

Ces poinds noeuds permettront bientôt à chaque cycliste de composer son propre itinéraire à la carte en empruntant des chemins alternatifs propices à la bicyclette. "C'est un réseau maillé qui permet d'aller en boucle, en ligne droite...on fait son choix et on se lance pour 5, 10, 15 ou 20 kilomètres", nous explique Pierre Francis, le coordinateur pour le Brabant wallon. "Chaque intersection avec un autre itinéraire possède un numéro et on retient donc le numéro vers lequel on veut aller".

Le balisage a débuté

Ce système de numérotation de chaque carrefour est déjà utilisé en Flandre et aux Pays-Bas. Il est prêt en Brabant Wallon mais il faudra attendre la fin de l'année pour que tout le territoire de la province soit entièrement balisé. Ce réseau brabançon wallon permettra de prolonger ce maillage européen. Un million d'euros est dédié au projet. Ces subsides seront attribués aux communes qui proposeront de remettre en état les voiries cyclables présentes sur leur territoire. "La Province mettra à disposition des communes qui le souhaitent les moyens pour mettre en place les infrastructures", précise Marc Bastin, le Député provincial en charge de la mobilité.

L'installation des 6500 balises brabançonnes a débuté. Elle a déjà été effectuée dans certaines communes de l'est du territoire comme Jodoigne et Beauvechain. Ce sera ensuite au tour des communes du centre et puis de l'ouest du Brabant wallon d'être équipée. Cela dit, les itinéraires sont déjà disponibles pour les cyclistes. Il est possible de se procurer une carte en envoyant un mail à velo@brabantwallon.be ou de se rendre sur le site www.brabantwallon.be pour se procurer les informations. Il n'existera pas d'application propre pour smartphone mais les informations seront incluses dans certains services mobiles déjà existants.

François Namur - Reportage : Nathalie Wacquez